20 août, 2017

La vérité sur la première année d'études supérieures (et mes conseils pour y survivre) Part.I


Hey!! Ça y est le mois d'aout est bien entamé et l'ambiance de la rentrée des classes se fait de plus en plus présente! Alors, oui, je suis d'accord avec ceux qui disent: "laisse nous profiter au maximum de nos vacances!", mais il faut quand même bien commencer à se préparer à revenir non?! Surtout que pour certains, cette année c'est le grand changement: ils rentrent en étude supérieure pour la première fois! Et la première rentrée en études sup peut vraiment être aussi stressante qu'excitante: on se retrouve dans un nouvel établissement complètement différent du lycée, dans un cursus dont on ne connait pas encore grand chose, avec des gens tout nouveaux, souvent dans une nouvelle ville que l'on ne connait pas forcément et tout cela en étant seul. Sachant que le lycée ne prépare aucunement aux études sup ou à la vie d'étudiant! Après le bac, les lycéens sont un peu comme jetés dans la nature. Et après avoir moi-même déjà vécu une L1 catastrophique l'année dernière, ça me tenait vraiment à cœur de partager mon expérience et quelque conseil pour se préparer à cette nouvelle vie. Comme j'avais quand même pas mal de choses à dire, j'ai décidé de faire l'article en deux parties. Alors ça va être assez orienté fac, mais je pense quand même qu'on peut adapter c'est conseils à toutes les filières. C'est parti!

---------------------------------------------------------------------------------------------

- Ne vous faites pas de films

À la fin du lycée, on attend souvent dire de la part des futurs étudiants, qu'ils n'en peuvent plus du lycée et qu'ils sont vraiment impatient de partir en étude sup. Alors je ne dis pas que ce n'est pas bien d'être content de rentrer dans le supérieur, mais je pense que ça peut-être assez facile de se faire des grosses illusions: on pense que nos études supérieures vont être passionnante, que l'on va bosser de fou, que l'on va faire plein de soirées avec pleins de nouveaux amis, bref le cliché de la vie étudiante trop bien et trop parfaite véhiculé par la société. Et honnêtement... La vie étudiante ce n'est pas forcément comme ça tous les jours, voir ce n'est pas comme ça du tout, selon les expériences personnelles de chacun. Moi-même, l'année dernière j'étais hyper impatiente de rentrer à la fac, je pensais que ça allait être génial, que ça allait être le début des meilleures années de ma vie (Mathilde, toujours dans l'extrême)! Et j'ai été extrêmement déçue. Je pense que quand on rentre dans les études supérieures, quel que soit le cursus: il ne faut pas en attendre beaucoup. Je ne dis pas qu'il faut tout voir en noir, il faut quand même être optimiste et motivé! Mais je vous conseille d'avoir un certain recul, parce que souvent la première année on ne sait pas forcément ce qu'on fait et où on va, donc ça peut très bien se passer, comme ça peut ne pas vous plaire du tout. Donc restez vigilant sur vos attentes.


- Être entouré pour mieux étudier

Est-ce que c'est facile de se faire des amis en études sup? C'est vraiment la question que tout le monde se pose avant d'y rentrer, notamment ceux qui vont faire leur première rentrée à la fac. J'aurais tendance à penser que si vous entrez en BTS, DUT, prépa, école ou même dans une licence sélective avec peu de places: vous n'aurez pas trop de difficultés à vous faire des amis. Comme ce sont des cursus avec peu d'étudiants, vous allez plus ou moins vous retrouver avec les mêmes personnes tous les jours, donc vous allez avoir le temps de connaître des gens, de devenir amis, etc. Par contre, si vous partez à la fac, je ne peux pas dire que ce sera aussi facile. À la fac, on a plus de classe attitré, on est dans une promo. Le nombre de gens vari selon les facs, les années et les filières, mais en général il y a énormément de monde dans une promo; par exemple, en LEA à Toulouse on devait être plus de 600 facile, voir 800 élèves. Aussi, chacun choisi son emploi du temps comme il le veut selon ses disponibilités, etc, ce qui fait qu'on est jamais avec les mêmes personnes à chaque heure de cours. Comme vous pouvez le voir c'est un système assez particulier et très individualiste. Je peux difficilement me positionner et dire qui sera à l'aise à la fac pour ce faire des amis et qui ne le sera pas; ça dépend vraiment de votre personnalité et de votre sociabilité. J'aurais tendance à penser, que si vous êtes de nature sociable, avenante, souriante et en général extravertie, vous n'aurez pas vraiment de problème pour vous intégrer.

Dans le cas contraire.... Je n'ai pas envie de vous décourager, mais je pense qu'il vous faudra faire pas mal d'efforts. Essayer d'être souriant et sympa, c'est bête à dire, mais je pense que c'est la base. Pleins de gens m'ont dit: "t'inquiète pour te faire des amis à la fac, tu commences à parler à ton voisin de td/amphi et ça va tout seul", je vous conseille de tester: je m'étais fait quelques connaissances grâce à cette technique, ça marche pas trop mal. Vous pouvez profiter des pauses entre deux heures d'un même cours, et des travaux en groupes aussi. N'hésitez pas engagé la conversation via facebook si vous n'êtes vraiment pas à l'aise. En générale il y a toujours une page facebook qui regroupe toute la promo. Si vous êtes en cité u, il est fort possible que vous rencontriez également des gens là-bas. Si vous partez en école (certaine filière de fac en ont aussi), renseignez vous auprès du BDE (Bureaux des Élèves), c'est eux qui s'occupe de toutes les soirées et évènements de l'école. En général, le BDE organise toujours un week-end/une journée/une soirée d'intégration, donc là-aussi, n'hésitez surtout pas y aller! En faites, il y a vraiment plein de situation et d'opportunité de rencontrer des gens, seulement il faut vraiment se lancer, et c'est ça le plus difficile quand on est timide/pas très sociable. Franchement faite de votre mieux, allez-y à votre rythme; dites-vous que si la personne en face de vous est sympa elle ne vous jugera pas négativement, et au pire il/elle vous mettra un vent et même si ce n'est pas agréable, ça n'a jamais tué personne.

Quand je me suis rendu compte qu'il y avait déjà tout pleins
 de groupes d'amis formés, et que moi j'étais forever alone

Après je suis vraiment très mal placé pour vous donner des conseils là-dessus vu que je ne suis pas quelqu'un qui va vers les gens! Je suis plutôt introvertie et je ne sais jamais comment faire le premier pas pour aborder et rencontrer de potentiel nouveaux amis. Alors bien sûr certains me diront; ce n'est pas si important, on ne fait pas des études pour se faire des amis! Et bien franchement, je tiens à vous dire que, ne serait-ce que d'avoir quelques connaissances, c'est juste hyper méga important pour le moral. Personnellement, malgré quelques connaissances, j'ai vraiment passé pratiquement (heureusement ma famille et mes amis du lycée étaient là) toute mon année toute seule et c'était très pesant à vivre. À de nombreux moments j'ai pété des câbles ou eu des périodes de déprime, parce que je n'en pouvais plus. Donc honnêtement, juste parce que je ne souhaite à personne de vivre l'année que j'ai vécue, faites-vous des amis et ne restez pas seul s'il vous plaît!!

- N'hésitez pas à demander de l'aide

J'imagine que dans les autres cursus notamment en prépa et en école, ce n'est pas du tout comme ça, mais à la fac vous n'êtes absolument pas pris en charge. Personne ne viendra vous expliquer comment les partiels et le système de notations fonctionnent, si vous avez un problème avec une note le prof ne viendra pas vous chercher, encore moins s'il vous manque un cours! On attend vraiment de vous que vous soyez indépendant et autonome, donc; c'est à vous de régler vos problèmes par vos propres moyens. Donc, il ne faut pas avoir peur d'aller voir les profs, de leur envoyer un mail (essayer de prendre le mails de chacun de vos profs) ou de demander de l'aide à d'autres étudiants de votre promo (les pages facebook sont faites pour ça) dès que vous avez un doute sur quelques choses. En ce qui concerne les secrétariats: pour avoir une réponse il faut être déterminé, vu les horaires, mais bon là aussi n'hésitez pas y aller pendant les heures d'ouverture!


- Les études supérieures, c'est pas de l'eau

On dit qu'entre le lycée et la fac/les études supérieures il y a un gros fossé, je ne suis pas d'accord. Je dirais plutôt, qu'entre le lycée et la fac il y a trois grands canyons! Non plus sérieusement le niveaux que l'on va attendre de vous à la fac/autres cursus est beaucoup plus élèves que celui que vous avez en sortant du lycée. Par exemple, durant ma première et ma terminale littéraire j'étais une assez bonne élève en espagnol, pourtant je me suis prise une grosse claque en L1 de LEA quand j'ai vu le niveau d'espagnol demandé (en même temps j'avais choisie la fac la plus exigeante en ce qui concerne les langues). Et c'est pareil pour la charge de travail! Au lycée c'est assez facile (pour certains) d'avoir des bonnes notes sans vraiment travailler ou en travaillant au dernier moment. À la fac, et en études supérieures en général, ce n'est pas possible de faire comme ça! Pour valider son année il faut aller à tous les cours, et travailler régulièrement. Dis comme ça, ça à l'air logique, mais ça peut être très difficile de se prendre en mains et de travailler seul quand on a été habitué à être "surveiller" durant toute sa scolarité. Je ne veux pas vous faire peur, mais il faut impérativement rester motivé et travailler pour réussir en étude sup! Après certains vous diront qu'à la fac: "selon les matières tu peux compenser ça va c'est tranquille!" alors oui vous pourrez valider malgré des mauvaises notes dans une/des matières grâce à la compensation, mais, je peux vous dire que ce sera moins tranquille pour trouver un master (dites merci à la sélection) ou si vous voulez postuler pour un erasmus par la suite. Car oui les notes comptent si on veut pouvoir partir pour un semestre ou une année à l'étranger!

 Moi, face à l'espagnol de la LEA

Après bien sûre chaque filières est différentes, par exemple: la charge de travail ne sera pas la même en PACES et en L1 de LLCE anglais. Mais ça ne veut pas dire non plus qu'une filière est plus facile qu'une autre! Le niveaux de difficulté va aussi dépendre de vous, nous n'avons pas tous les mêmes capacités, certains auront plus de facilité que d'autre mais, il ne faut pas se démotiver pour autant! Je pense qu'il faut tout d'abord bien s'organiser, se faire un planning, se donner des heures dans la semaine pendant lesquels réviser, etc. Je vous conseille de prendre un semainier plutôt qu'un agenda, ça vous permettra de voir tout ce que vous avez à faire sur une semaine et donc de vous organiser plus facilement. En étude sup c'est très dur de remonter la pente quand on est noyé par par 1000 cours à rattraper, donc prenez des bonnes habitudes dès le début; relisez vos cours tous les soirs, faites les travaux aussitôt qu'ils vous sont donnés, planifier vos révisions, faites des recherches s'il le faut, etc. Je vous conseille aussi de regarder des routines révisions, des vidéos de gens qui sont dans la même filière que vous, des choses comme ça sur youtube, ça donne pas mal d'idées et ça motive. En ce moment il y a d'ailleurs plein de vidéo back to school sur plein de filières différentes, que ce soit l'hypokhâgne, la paces, le droit, ou autre! Personnellement j'adore aussi regarder les vidéos des Américaines sur l'université, surtout les vlogs! Même si le système américain est très différent du notre, je trouve ça hyper intéressant et assez motivant aussi.

Sinon d'autres petits conseils; travailler en groupe peut-être une bonne idée (si ça ne part pas en pause café...). Si vous êtes comme moi et que vous n'arrivez pas à travailler chez vous; allez à la bibliothèque! Personnellement la B.U c'est le seul endroit où j'arrive à travailler efficacement sans trop me laisser distraire! Si vous avez des difficultés dans une matière, vous pouvez aller au tutorat, je n'y suis jamais aller, mais il parait que ça peut être bien. N'hésitez pas à demander de l'aide à vos amis , ou camarades de classe: demandez leurs copies s'ils ont eu des bonnes notes, ça vous permettra de voir ce que vous avez à améliorer dans vos devoirs. Fixer vous des objectifs aussi, ça aide toujours, et dites-vous que ça va venir petit à petit! Ne vous démotivez pas! Comme mon prof d'espagnol me l'avais si bien dit au début du premier semestre "Au début tu auras 2, puis 5, et petit à petit tu finiras par avoir 10!". Un dernier conseil pour rester motivé: éviter de trop repenser à l'élève que vous étiez au lycée, ça peut vraiment vous démoraliser, alors que, comme je les dis le niveau en étude sup et le niveau au lycée n'ont vraiment rien à voir. Cela ne sert donc à rien de comparer vos notes du lycée avec vos notes de fac/école/prepa/etc.



- Vivons d'études et d'eau fraiche

Ce n'est un secret pour personne, en général la plupart des étudiants ont très peu d'argent, et pas mal de dépenses. Et je pense que gérer un budget est une des choses les plus difficiles quand on devient étudiant. Il faut savoir faire des sacrifices et avoir des priorités. Par exemple mieux vaut payer sa carte de transport, plutôt que d'aller faire du shopping. Ça paraît bête et évident comme exemple, mais les tentations sont nombreuses dans les villes étudiantes! Moi-même il m'est arrivé quelques fois de faire des dépenses hors-budget (la place de concert pour PNL...) et de me retrouver un peu dans le rouge en fin de mois... Mais ce n'est pas la fin du monde si vous vous retrouvez à découvert, sachez-le! Je pense qu'il faut vraiment éviter les dépense superflus tels que les fast food, les machines à café ou l'alcool dans les boîtes (je suis désolée mais, moi j'accepte pas de payer un malibu ou une vodka coca plus de 6€ #brokebitch), c'est le genre de petits plaisirs qui finissent par coûter assez cher. Faites-vous des budgets pour tout: course, fournitures scolaires, sortie, etc, c'est un peu la base quand on  a pas trop d'argent. Je vous conseille aussi de profiter au maximum des bons plans que l'on peut avoir avec la carte étudiante, mais aussi grâce aux comparateurs de prix, aux codes promo, aux sites de cashback et autres! Certains organismes font aussi des tarifs ou des abonnements spéciaux pour les étudiants, par exemple; je prends le train hyper souvent pour rentrer chez moi, et vu que la SNCF c'est extrêmement cher, j'ai fait un abonnement interne étudiant/viaétude! L'abonnement coûte 30€ à l'année et en contrepartie, je paye tous les trains ter, tgv et intercités vers Toulouse et n'importe quel train vers une ville dans ma région, à moitié prix. Franchement, ça à changer ma vie et mon porte monnaie (et ma relation avec la SNCF)! Et il y a plein de possibilité dans ce genre-là pour payer moins cher, et cela sur énormément de choses, donc renseignez-vous!!

À chaque fois que je vais chez Saga ou Nyx (en bonne beauty addict)

Si vous avez la possibilité d'avoir des aides, foncez! Notamment la caf, mais aussi la bourse du crous, les bourses régionales, même certaines écoles peuvent donner des bourses en plus de la bourse du crous à certains de leurs étudiants! Il suffit, encore une fois, de bien se renseigner. Beaucoup d'étudiants cumulent un job en plus de leurs études, j'aurais tendance à penser que ce n'est pas forcément une bonne idée vu la charge de travail en études supérieures, mais quand il n'y a pas d'autres solutions, ça reste encore la meilleure des options pour ce faire de l'argent (et de l'expérience professionnelle). Certains font aussi des prêt étudiants pour couvrir leurs dépenses de tous les jours, et je pense que ça, par contre, c'est quelque chose à faire en dernier recours. Même si on part du principe que la majorité d'entre nous serons endenté un jour ou l'autre, c'est pas hyper top de le faire avant d'être diplômé. Après si vos parents ont la possibilité de vous aider financièrement, honnêtement, je pense qu'il faut en profiter. Beaucoup de gens disent, que ça ne ce fait pas, qu'il existe des jobs étudiants, que c'est honteux de profiter de l'argent de ses parents, enfin bref on adore culpabiliser les étudiants qui se font aider par leurs parents. Alors que personnellement je trouve cela tout à fait normal, vu: le prix de la vie dans certaine ville, que c'est souvent très difficile de concilier travaille et étude, que c'est extrêmement dur d'être indépendant à 18/20 ans, et que si vos parents en on la possibilité et qu'ils le veulent bien, il n'y a rien de honteux là-dedans. Après, je me rend bien compte que c'est une situation extrêmement privilégié et que tous les parents n'ont pas la possibilité de faire ça. 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voilà c'est tout pour cette première partie! J'ai quand même pas mal hésité avant de la poster, je n'étais pas trop sûre de si mes conseils allaient être utile ou non en faites. Mais bon! En attendant la seconde partie, n'oubliez pas de me dire ce que vous avez penser de l'article! S'il y a un sujet dont vous aimeriez entendre parler dans la deuxième partie, n'hésitez à me le dire! Sinon, dites-moi aussi où est-ce que vous étudiez et quoi. Et comment s'est passé votre première année d'études supérieures si elle déjà passait! Des bisous! xx

5 commentaires:

  1. Merci ma beauté je suis contente que tu aimes mon post �� c'est vrai que c'est super beau j'ai passé une journée de fou! Plein de bisous <3 (j'espere que mon premier commentaire sur ce post est passé la derniere fois je sais jamais depuis le telephone ahah )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais deriens <3 ! Tes photos me font beaucoup trop rêver ^^! Non, je n'ai rien reçu :/... Renvois le moi dès que tu peux! Bisous <3<3

      Supprimer
  2. Salut ma bibitch !
    J'attendais cet article avec impatience je compte faire un article sur la fac de droit hahha ça va être drôle !
    Franchement j'adhère à tous tes conseils surtout le fait de ne pas rester seul parce que c'est dur sinon, sans mes amis je n'aurais jamais réussi !
    Et oui les études ce n'est pas de l'eau faut s'accrocher sinon ça risque d'être chaud pour nous!
    Côté argent j'avoue ne travailler que l'été donc j'ai de l'argent de côté puis je vis chez ma maman donc j'ai rien à payé donc je ne peux pas donner de conseil là !
    Bref tes conseils sont justes géniaux comme d'habitude !
    Je te fais de gros bisous à toi et Neknek
    Love <3

    RépondreSupprimer
  3. Hello,

    Super article plein de vérités. On voit souvent les études sup comme un truc super ou on va faire la fete tout le temps etc mais en réalité pas du tout.

    XoXo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut! Merci beaucoup! Oui complètement! On nous parle seulement de ce qui pourrait être bien et pas de la réalité.:/ Bisous! ^^

      Supprimer